Saint Valentin autour du monde

Publié le par Lilian


Le 14 février : certains couples l'oublient, mais les célibataires sûrement pas...

Pour commencer, quelques dépêches AFP sur le business heureux ou malheureux de la Saint-Valentin :

STOCKHOLM (AFP) - Un collège de Stockholm a décidé d'interdire la vente de roses dans l'établissement le jour de la Saint-Valentin pour ne pas chagriner les élèves privés d'amoureux.

"Nous avons cessé de vendre des roses (...) car certains élèves pouvaient recevoir des dizaines de roses et d'autres aucune", a expliqué à l'AFP le proviseur adjoint du collège Gärdes à Stockholm, Lars Wikander. Selon lui, les élèves auxquels on n'offrait aucune rose, pouvaient se sentir exclus et souffraient "de ne recevoir aucune forme d'attention tout au long de cette journée particulière".

M. Wikander a estimé que "dans le meilleur des monde, chacun devrait recevoir une rose le jour de la Saint-Valentin".
D'après une enquête publiée sur le site en ligne de l'organisation Friends, qui lutte contre les brimades dont les élèves sont victimes à l'école, près de deux-tiers des jeunes se sentent à l'écart le jour de la fête des amoureux. "La Saint-Valentin est une journée très positive (...) mais il y a aussi le revers de la médaille qui est que beaucoup de jeunes se sentent mal", a observé Magnus Jägerskog, porte-parole de Friends, ajoutant que la journée devrait être mise à profit pour discuter de l'amitié et de la façon de traiter ses proches. L'enquête a été réalisée par l'institut de sondage Cint lors de la deuxième semaine du mois de février auprès de 1.027 jeunes âgés de 14 à 24 ans.


BERLIN (AFP) - Les rencontres par internet, le "speed dating" et les soirées de célibataires commencent à être ringardes: en Allemagne,
les transports publics se sont faits entremetteurs et c'est un succès qui ne se dément pas.
Un passager qui aimerait revoir une beauté entraperçue dans un train ou un bus berlinois peut maintenant avoir recours à un service online gratuit appelé "Augenblicke" ("Moments"). Ce site (www.bvg.de/augenblicke), une première selon ses créateurs, a été cliqué plus d'un million de fois depuis son lancement lors de la dernière Saint-Valentin, le 14 février dernier. (...) Les règles sont limpides. Les passagers qu'un simple regard échangé a bouleversés peuvent utiliser un pseudonyme et poster un message que la BVG enregistrera avec la rame, le tramway ou la ligne de bus à l'heure correspondante. Si un visiteur ou une visiteuse de ce site se reconnaît dans une description, il ou elle pourra répondre sur le site en ouvrant une boîte de courrier électronique privée, pour communiquer avec la personne de ses rêves et échanger des messages en toute discrétion.

Les messages vont des plus cocasses aux plus bouleversants. "Tu avais l'air d'une fée avec tes dreadlocks", écrit un passager qui se fait appeler "Kurzhaarstino" ("Tino aux cheveux courts"). "Un bandeau ou un foulard bleu vif, en noir de la tête aux pieds, un porte-documents à la main. Quelle apparition... Moi j'avais une veste kaki, d'étranges lunettes et des cheveux courts et me trouvait à mi-wagon. Je voudrais tant savoir ce qu'il y avait dans ce porte-documents! C'est au moins l'un de mes trois souhaits...", écrit "Kurzharstino". (...)
Certains messages ne sont pas loin cependant de donner la chair de poule: "nos chemins convergent: nous sommes descendus à la station Friedrichstrasse, nous sommes tous deux allés à Leopoldplatz, nous avons fait du shopping chez Karstadt et j'étais derrière toi à la caisse", écrit un certain Christoph, qui ajoute: "Tu as bu ton vin et moi ma bière. Peut-être qu'on peut boire ensemble la prochaine fois", suggère-t-il.

Selon le porte-parole de la BVG, Klaus Wazlak, la BVG permet aux utilisateurs de son site de proscrire les messages pénibles ou oscènes. M. Wazlak reconnaît que sa société sait peu de choses sur les utilisateurs et le nombre de rencontres qui marchent entre anonymes. Ce qui est clair, remarque-t-il, c'est que les messages proviennent d'une clientèle jeune. "Après l'échange de sourires dans le métro, les gens savent bien que la chance d'une rencontre s'évanouit. Alors on a trouvé là une bonne opportunité", raconte M. Wazlak, qui remarque: "nous avons constaté un vaste intérêt venant de l'étranger, et c'est aussi une manière de nous rendre attractif".

La compagnie publique de chemins de fer Deutsche Bahn a décidé de suivre l'exemple. A la Saint-Valentin, elle va faire démarrer des trains avec une offre de "Flirt Express" dans quinze villes dont Berlin, Dresde, Francfort et Hambourg. Durant les deux ou trois heures du voyage, un "speed dating" aura lieu, avec des célibataires changeant de siège et d'interlocuteurs toutes les cinq minutes. Si étincelle il y a, les participants pourront faire plus amplement connaissance autour de tables spécialement réservées près des gares par la Deutsche Bahn.


Revenons en France, ou plus précisément à Lyon.
Sur le site de "Radio Scoop" (on ne rit pas : le temps de ma douche j'écoute cette merveilleuse radio locale) un concours était organisé pour élire le plus beau couple et le plus beau bachelor ou bachelorette, concours ô combien indispensable! Après vote, il est indéniable que les auditeurs de Radio Scoop ont de la m.... devant les yeux! La preuve en images sur le site Internet de la radio.


Je vous en ai déjà parlé l'an passé, mais jetez un coup d'oeil sur le site Internet de Roquemaure où se tiendra encore une fois les 16 et 17 février "La Festo de Poutoun" aka "La Fête des Baisers", pour célébrer avec plein d'autres gens en costume votre amour! Bien entendu, vous risquez d'être pris en photo et ça c'est un peu la honte quand même! La preuve en images.


Pour terminer, une petite pensée pour mes amis parisiens, en couple ou célibataire d'ailleurs, qui vivent dans la ville la plus romantique du monde! Même les lapins crétins sont d'accord :

 


Quant à moi pour ce soir c'est bien sûr avec des amis et de l'alcool (ça commence à devenir une véritable tradition).
Et surtout, cette année, je ne suis pas sur un flyer de soirée de célibataires, mais ça, c'est une autre histoire!

Publié dans Humeur du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
LOL ce fameux flyer !<br /> Sinon j'adore le teaser pour les lapins crétins...<br /> Bisous<br /> --P.
Répondre